Historique

En 1987, l’Orchestre symphonique régional Abitibi-Témiscamingue (OSR) a présenté son premier concert. La création de l’OSR a été initiée par Jacques Marchand, un musicien professionnel qui a décidé de revenir vivre de son art dans sa région natale.

La création d’un orchestre symphonique en Abitibi-Témiscamingue constitue alors un défi de taille si l’on tient compte des réalités sociodémographiques de la région dont les 146 000 habitants sont dispersés sur un immense territoire. Aucune ville de la région ne possède un bassin de population suffisamment important pour soutenir à elle seule un orchestre symphonique. Au moment de la fondation de l’OSR, il est apparu évident qu’il fallait regrouper, dans une seule formation, les forces vives régionales œuvrant en musique classique. Aujourd’hui, l’OSR est devenu une institution reconnue dans sa communauté pour sa contribution majeure à la vie culturelle de la région.


Démontrant une résilience hors du commun, l’orchestre s’est développé selon un modèle qui est en adéquation avec les réalités géographiques, économiques et socioculturelles de l’Abitibi-Témiscamingue. Les musiciens habitent aux quatre coins de la région et les concerts sont toujours présentés en tournée régionale alors que les répétitions se font, en alternance, à Rouyn-Noranda et à Amos afin que tous les musiciens parcourent un nombre équivalent de kilomètres. Depuis ses débuts, plus de 250 musiciens de tous les âges et de toute la région se sont investis dans l’OSR. Depuis 2015, des alliances se sont créées avec des musiciens et orchestres du Nord-Est ontarien, facilitant les échanges de professionnels entre ces régions, au bénéfice des spectateurs.


L’Orchestre symphonique régional (OSR) est le seul orchestre professionnel en région. Il regroupe près d’une quarantaine de musiciens. Sous la direction de Jacques Marchand, il présente de trois à quatre tournées annuelles de concerts de musique classique sur tout le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue.


L’enracinement de l’OSR dans son milieu se confirme par le soutien financier récurrent des municipalités de Rouyn-Noranda, de Val-d’Or, d’Amos, de La Sarre, de la de MRC de La Vallée-de-l’Or ainsi que des élus de la région à l’Assemblée nationale. Cet enracinement, c’est aussi plus de 150 entreprises et individus qui contribuent financièrement, sous forme de dons et de commandites, au soutien des activités artistiques de l’organisme et pour assurer sa pérennité. Certaines entreprises s’engagent à donner jusqu'à plusieurs milliers de dollars pour une période de trois ans, et ce, depuis la fondation de l’OSR. Ces dernières composent le Consortium OSR. 

image407

Premier concert, mai 1987, dans le cadre du salon du livre de l'Abitibi-Témiscamingue.